Injection d’insuline : les bons gestes pour une bonne piqure

Injection d'insuline

Publié le : 15 août 20226 mins de lecture

La naissance est un événement que tout le monde a en commun. Arrivé à huit mois de grossesse, les mamans mettent au monde toutes de la même manière. Un enfant est en effet la rencontre de deux volontés de produire. Outre l’aspect de la culture, cet enfant se transformera en adulte. Il aura ainsi ses propres goûts et son caractère bien à lui. Toutefois, ce n’est pas seulement son entourage qui aura une influence sur son état de santé. D’une manière assez naturelle, beaucoup d’adultes possèdent des problèmes de santé génétiques. Hérités de ses ancêtres, il existe de nos jours une diversité de maladies qu’un descendant peut avoir reçu de ses aïeux. Parmi les plus connues, il y a le diabète. Pour son traitement, l’insuline a été mise en place. Comme pour tout autre médicament, il existe une sorte de protocole pour son insertion dans l’organisme.

L’injection d’insuline, un traitement nécessaire pour tout diabétique.

Malheureusement, la piqûre d’insuline n’est pas un traitement comme les autres. En effet, il ne s’agit pas de prendre des anti-inflammatoires pour les problèmes de flatulences. C’est un traitement qui a une implication plus importante que ça. L’insuline est un traitement qui demande de la constance et une méthodologie assez simple. Cependant, ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir le faire. En principe, l’insuline est une production exclusive du pancréas. Quand une personne commence à montrer des signes de diabète, c’est qu’en général la production d’insuline fait par ce dernier n’est plus suffisante afin de réguler la glycémie ou le taux de glucose présent dans le sang. La glycémie n’est autre que le taux de glucose, ou de sucre en des termes plus simples, dans le sang. Après digestion d’aliments contenant, le glucose libéré se transmet ensuite dans le sang. Trop peu d’insuline déclenche des dérèglements de la santé et peut même conduire jusqu’à un arrêt cardiaque. Il est donc vital de faire très attention au diabète. Heureusement, des professionnels tels proposés sur inzee.care sont présents pour mieux vous guider.

Une injection calculée pour éviter l’inconfort

Que vous soyez un adolescent ou un adulte, tant que vous êtes diabétique, vous aurez toujours besoin de piqûre d’insuline tout au long de votre vie. En effet, c’est une situation que vous ne pourrez pas échapper. À cet effet, il est indispensable que vous gardiez en tête qu’une injection d’insuline infirmier est nécessaire. Il faut que vous gardiez certains aspects en esprit. Chaque action que cette personne aura n’est pas une chose faite par hasard. Lors des séances d’injection, vérifiez que l’aiguille utilisée est encore vierge. Entrant directement en contact avec votre corps, l’usage d’une aiguille usée peut vous exposer à des infections et à des maladies transmissibles. La stérilisation n’est pas un aspect à prendre à la légère. Notez également que les infirmiers ne vous feront pas l’injection deux fois au même endroit. Pour éviter toutes complications sous-cutanées, ils feront en sorte à ce que l’emplacement des injections soit variable. Par ailleurs, la prise d’insuline ne peut pas se faire par la bouche. Elle disparaîtrait avant même d’avoir atteint les intestins.

Par quel moyen faut-il injecter l’insuline sous la peau ?

Il existe deux moyens de mise à disposition de l’insuline dans votre organisme. Elle peut se faire soit par une injection d’insuline par soins d’infirmiers ou par la mise en place d’un mécanisme sous-cutané. La première option est faite par ordonnance auprès de votre médecin spécialiste. Suivant ses recommandations, l’accessibilité des injections typique se fait auprès des pharmacies. L’ordonnance que vous obtiendrez est l’accord à avoir avant de pouvoir vous présenter devant le pharmacien. Par ailleurs, il est aussi possible pour vous de demander l’installation d’une pompe à insuline sous la peau. Ayant la fonction principale comme régulateur de glycémie externe à l’organisme, la pompe délivrera, suivant les indications de votre médecin spécialiste, de l’insuline dans vos veines. Bien évidemment, le modèle et le type de capacité de jet varieront d’un fournisseur à un autre. Suivant vos besoins, votre docteur vous proposera une recommandation d’un point de vue professionnel.

Les risques encourus en cas de manquement d’insuline dans l’organisme

Pour un diabétique, il est indispensable d’avoir son injection quotidienne d’insuline. Sur le court terme, cela ne semble pas du tout nécessaire. Malheureusement, c’est sur le long terme que ces dérèglements de taux de glucose sanguin montrent leurs effets. Au fur et à mesure que le temps passe, le système immunitaire des personnes atteintes de diabète auront plus de mal à combattre des infections. Cicatriser devient de plus en plus dur. Le non-traitement du diabète peut aussi entraîner la dégradation de l’état des reins. Les troubles causés peuvent en effet conduire à une insuffisance au niveau des reins. Par ailleurs, une personne diabétique peut finir par avoir des problèmes de cœur. La coagulation accélérée du sang à cause du glucose en trop y étant présent augmentera la chance de subir un arrêt cardiaque.

Plan du site