Les méthodes naturelles pour soigner une cystite

Publié le : 29 mars 20224 mins de lecture

Ceux qui ont déjà souffert de cystite en connaissent les symptômes : parmi les plus courants et les plus invalidants figurent les brûlures pendant la miction, les douleurs dans le bas-ventre et le besoin fréquent d’uriner. Les femmes sont les plus touchées, mais les hommes ne sont pas à l’abri non plus. Les facteurs de risque sont variés et vont d’une mauvaise hygiène personnelle à une alimentation malsaine, d’une baisse des défenses immunitaires à la constipation. Garder ces aspects sous contrôle est un bon moyen de le prévenir. Mais dès l’apparition des premiers symptômes, il est nécessaire d’intervenir.

La canneberge et le D-mannose, les remèdes naturels les plus efficaces !

Si vous cherchez un traitement naturel pour soigner une cystite, il existe deux principaux remèdes naturels contre cette maladie : la canneberge et le D-mannose. L’effet positif de la baie américaine a été confirmé par diverses études scientifiques. Ses propriétés antibactériennes aident à soulager les symptômes et, pour la même raison, elle peut également être utilisée de manière préventive. Dans le premier cas, il est préférable de prendre des gélules, tandis que dans le second cas, il est recommandé de prendre deux verres de jus par jour pendant quinze jours. La canneberge est également utile car elle peut rendre la muqueuse des voies urinaires non adhérente aux bactéries, empêchant ainsi leur reproduction. Le D-mannose, un sucre simple mais à faible indice glycémique extrait du bois de bouleau ou de mélèze, remplit également cette fonction. En outre, les bactéries de la vessie, en se liant au D-mannose, sont plus facilement expulsées, ce qui réduit le temps de guérison. On le trouve généralement en herboristerie sous forme de gélules ou de poudre, mais il est préférable de consulter un spécialiste pour connaître le dosage.

Boire beaucoup d’eau et de tisanes !

L’une des façons d’éliminer les bactéries de la vessie est de boire beaucoup d’eau : au moins deux litres par jour, de préférence à température ambiante, ou encore mieux si elle est chaude. Les tisanes sont également des remèdes naturels utiles contre la cystite. Le thé de mauve, par exemple, a des propriétés calmantes et anti-inflammatoires. Pour préparer la décoction, il suffit de faire bouillir les fleurs et les feuilles fraîches pendant dix minutes, puis de filtrer.

Infusion d’ortie !

Une autre infusion efficace est celle d’ortie, car elle a un effet diurétique. Dans ce cas, il est préférable d’utiliser deux cuillères à soupe de feuilles séchées, laissées à infuser dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes. La tisane d’échinacée, quant à elle, est parfaite pour prévenir la cystite, car elle a le pouvoir de renforcer le système immunitaire. Parmi les herbes particulièrement diurétiques, il y a aussi la piloselle, une herbe vivace très similaire au pissenlit, capable de tripler même le volume de l’urine, ainsi que d’avoir des propriétés apaisantes et anti-inflammatoires. Dans ce cas également, le thé est préparé à partir des feuilles séchées, qu’il faut laisser infuser pendant une dizaine de minutes.

Plan du site